AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 William GOLDING - Sa majesté des mouches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9506
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: William GOLDING - Sa majesté des mouches   Sam 1 Mai - 19:34


Après un accident d'avion, des collégiens britanniques se retrouvent seuls, sans adultes, sur une île du Pacifique. Obéissant à Ralph, le chef qu'ils ont élu, ils s'organisent pour survivre. Mais, la nuit, leur sommeil se peuple de rêves terrifiants. Et s'il y avait vraiment une étrange créature tapie dans la jungle ? Sous la conduite de Jack, la chasse au monstre est lancée. Les clans de Jack et de Ralph ne vont pas tarder à s'affronter cruellement. A travers les aventures d'un groupe d'enfants livrés à eux-mêmes, William Golding nous raconte la terrifiante évolution de la civilisation vers la sauvagerie.

Cedric a écrit:
C'est une sacrée baffe, d’un parce que je ne connaissais rien de l’histoire (mis à part les paroles sibyllines et hermétiques de la chanson « Lord of the flies » d’Iron Maiden) et d’autre part parce que jamais je n’aurais imaginé une bande d’enfants devenir les protagonistes d’une histoire aussi sombre.
Alors oui, la psychologie à deux balles de Manson nous rappelle que, d’un certain point de vue, les enfants sont pires que les adultes puisqu’ils n’ont pas d’empathie réelle, pas de notion tangible de bien et de mal, mais quand même ! Vas-y que ça dégénère, vas-y que c’est cruel, vas-y que rien ne peut aider à raisonner, et vas-y que la religion (du moins le mysticisme) se mêle habilement à une histoire de rivalité quasiment politique, sur fond de jeux d’enfants et de chasse aux sangliers…
Vraiment très très bon, assez triste et terriblement réaliste. Pas une seconde je me suis dit « ahah, la Main de Dieu te permets d’arranger l’histoire pour qu’elle tienne, pfff ».
Donc voilou.
Mais pas si vous déprimez un peu en ce moment, y a pas beaucoup de moments ensoleillés…

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)


Dernière édition par Nono le Ven 1 Mar - 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Abso
Roland
Roland
avatar

Messages : 805
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: William GOLDING - Sa majesté des mouches   Mar 12 Juil - 19:35

Totalement d'accord avec Cédric pour l'analyse.... pourtant ce livre ne restera pas dans mes annales de la bouquinerie... un peu trop long parfois mais pfiuuuu quel fond dans cette histoire, vraiment un bon roman niveau sociologie... un peu moins à mon goùt au niveau littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Fantômette
Fantômette
avatar

Messages : 3255
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 41

MessageSujet: Re: William GOLDING - Sa majesté des mouches   Mer 13 Juil - 11:15

Ce livre m'a vraiment marqué, il est vraiment cruel par moments, mais comme tu le dis le message est impressionnant ! Je le relis de temps en temps avec grand plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: William GOLDING - Sa majesté des mouches   Mer 13 Juil - 19:11

Mon avis est à peu de choses près le même que celui d'Abso.
En revanche, un détail qui m'a toujours titillé...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Abso
Roland
Roland
avatar

Messages : 805
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: William GOLDING - Sa majesté des mouches   Mer 13 Juil - 23:30

Effectivement ton spoiler me dit quelque chose mais je ne me rappelle plus trop... c'est infime dans le livre....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9506
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: William GOLDING - Sa majesté des mouches   Dim 23 Aoû - 17:08

Même avis qu'Abso dans l'ensemble : Des longueurs et des passages que j'ai survolés, mais dans l'ensemble un bon moment tout en psychologie. Que de cruauté chez ces gamins, et effectivement il s'agit d'un reflet tellement réel de la psychologie humaine. On dit que la vérité sort de la bouche des enfants, il faut croire que la réalité sort également de leurs actes. Un bon moment de lecture donc, pas un des meilleurs que j'ai eu, mais qui me marquera tout de même encore un moment je pense.

Spoiler:
 

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: William GOLDING - Sa majesté des mouches   

Revenir en haut Aller en bas
 
William GOLDING - Sa majesté des mouches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William Golding
» [Golding, William] Sa majesté des mouches
» William Golding
» William GOLDING (Royaume-Uni)
» Golding, William - Sa majesté des mouches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Auteurs étrangers :: G-
Sauter vers: