AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 André MALRAUX - La Condition humaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9503
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: André MALRAUX - La Condition humaine   Dim 7 Fév - 22:07


Tchen tenterait-il de lever la moustiquaire ? frapperait-il au travers ? L‘angoisse lui tordait l’estomac ; il connaissait sa propre fermeté, mais n’était capable, en cet instant, que d’y songer avec hébétude, fasciné par ce tas de mousseline blanche qui tombait du plafond sur un corps moins visible qu‘une ombre, et d’ou sortait seulement ce pied à demi incliné par le sommeil, vivant quand même de la chair d’homme.
Prix Goncourt 1933.

Ce livre, je m'en souviendrai toujours ! Je l'avais au programme du Bac et je me suis prise, avec lui, une grosse claque ! Ce n'est pas l'histoire en soi qui m'a le plus marquée, mais le style de Malraux, ses personnages, l'ambiance qu'il arrive à créer... Je me suis promis, en le refermant, de le relire 10-20 ans après pour voir s'il aurait toujours sur moi cet impact. Les années ont passé et il va falloir queje songe à cette relecture. En tout cas, c'est un grand grand livre !

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
MS
Astérix
Astérix
avatar

Messages : 616
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Re: André MALRAUX - La Condition humaine   Lun 8 Fév - 8:26

Je vais le relire celui-là dans l'année, je l'ai reglissé dans ma PAL ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://michael.jl.sailliot.free.fr/
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: André MALRAUX - La Condition humaine   Lun 16 Nov - 2:26

Bonsoir, je viens de terminer La condition humaine. Un roman coup de poing, l’un des plus forts que j’aurais lu cette année, avec Le désert des Tartares et Cent ans de solitude. Le début était un peu difficile parce qu’on débarque dans l’histoire, très peu connue, de la Chine de la fin des années 20, en plein mouvement communiste, alors que se prépare une révolte ouvrière. On est plongé dans le bain brutalement, et dans le noir complet. Il faut du temps pour s'orienter en raison du style, d'abord. Les descriptions ne sont pas toujours faciles à se représenter, les quelques pages qui traitent brièvement du contexte économique et politique sont difficiles à cerner mais à part ça, ce roman est superbement écrit, le style est très bon et une fois que l‘on parvient à se couler dedans, il devient même sublime. Les nuit chinoises décrites par Malraux, brumeuses, oppressantes, m'ont comme enveloppé, je n'imaginais pas sa plume si travaillée, si affûtée, ni sa pensée si pénétrante. Les personnages sont intéressants, même si l'on n'a pas vraiment le temps de s'attacher fortement à eux, le roman étant assez court ; les raisonnements qu'ils tiennent sur le sens de leur propre vie, sur la mort qui les attend, le combat politique qu'ils mènent, sur les horreurs que commettent les hommes, sur la souffrance, la torture, font réfléchir, tout comme les questions de l'amour ou de la sensualité, profondes et jamais superficielles. Intéressant de voir aussi comment le monde des affaires peut décider du sort de tout un peuple, comment celui-ci peut souffrir et se faire massacrer à tour de bras, en fonction de la configuration politique et militaire d'un pays, pendant que les affairistes, eux, spéculent et font du business, indifférent à la condition humaine.

J’en étais dans le roman à un moment où l'un des personnages, désirant apporter une dimension mystique, presque sacrée, au terrorisme, se fait sauter avec une bombe en se jetant sous une voiture, lorsque l‘on m‘a annoncé que des attentats avaient lieu à Paris. Ces pages sont entrées en résonance avec ce qui se déroulait, et je me suis senti doublement écrasé, à la fois par ma lecture, et par ce qui se passait à Paris. Cette lecture sera donc pour moi liée au massacre qui a eu lieu vendredi 13 et qui a donné tout son sens au roman, l'actualisant plus que jamais.

Quelques citations maintenant que j'ai relevées.

"Les blessures du plus profond amour suffisent à faire une assez belle haine"

"L'opium n'enseigne qu'une chose, c'est que, hors de la souffrance physique, il n'y a pas de réel"

"Un homme qui va sans doute vous faire tuer ressemble décidément à n'importe quel autre"

"On peut tromper la vie longtemps, mais elle finit toujours par faire de nous ce pourquoi nous sommes faits. Tout vieillard est un aveu, allez, et si tant de vieillesses sont vides, c'est que tant d'hommes l'étaient et le cachaient"

"Il faut soixante ans pour faire un homme, soixante de sacrifices, de volonté, de... de temps de choses ! Et quand cet homme est fait, quand il n'y a plus rien en lui de l'enfance, ni de l'adolescence, quand, vraiment, il est un homme, il n'est plus bon qu'à mourir"

"Il faut toujours s'intoxiquer : ce pays a l'opium, l'Islam le haschisch, l'Occident la femme... peut-être l'amour est-il le moyen qu'emploi l'Occidental pour s'affranchir de sa condition d'homme"

"Par des paroles, il ne pouvait presque rien ; mais au-delà des paroles, il y avait ce qu'expriment des gestes, des regards, la seule présence. Il savait d'expérience que la pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne. L'exprimer aussi délivre ; mais peu de mots sont moins connus des hommes que ceux de leurs douleurs profondes"
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9503
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: André MALRAUX - La Condition humaine   Mer 25 Nov - 8:35

Un monument ce bouquin, je ne vais pas tarder à le relire, je pense...

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: André MALRAUX - La Condition humaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
André MALRAUX - La Condition humaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» André MALRAUX - La Condition humaine
» [Malraux, André] La condition humaine
» La Condition Humaine, André Malraux
» Des livres de "vieux"
» [MacKinnon, Amy] L'enfant sans nom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Auteurs francophones :: M-
Sauter vers: