AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9495
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Dim 27 Sep - 17:36


Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde se balade à dos de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande Tortue... Oui, c'est le Disque-monde... Les habitants de la cité d'Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes. Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse et qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu'au Rebord du Disque. Car Deuxfleurs était d'une espèce plus redoutable qu'on ne l'imaginait : c'était un touriste... A la lumière de l'octarine, la huitième couleur, celle de la magie, découvrez l'univers fantastique et cocasse de Terry Pratchett.

Nono : Un ptit roman bien sympa qui commence une saga infiniment longue. Y'aura-t-il une fin d'ailleurs, je me le demande... J'ai pas mal souri à la lecture de ce premier tome et ai passé un bon moment... Pas suffisant cependant pour me donner envie de continuer sur ma lancée. Je sais que c'est un gros succès et qu'il existe nombre d'inconditionnels, mais voilà, je n'ai pas plus accroché que ça... Un jour peut-être j'essaierai le deuxième tome, histoire de voir si c'est le style de Pratchett ou juste le premier volet qui m'ont peu tentée.

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)


Dernière édition par Nono le Sam 29 Déc - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
scifigirl
D'Artagnan
D'Artagnan
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Dim 27 Sep - 18:25

Le disque-monde ! Very Happy
J'ai été ferrée dès ce tout premier tome et je crois que le mot pour moi est en effet "inconditionnelle".
J'aime tout, de l'univers déjanté à l'humour très british et Rincevent est mon personnage préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9495
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Dim 27 Sep - 19:18

Vi je sais^^ et c'est ton engouement qui fait que je lirai certainement le 2e un jour ;)

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Kaya
Emma Bovary
Emma Bovary
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 25/08/2009
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Jeu 29 Oct - 10:27

Moi je l'ai même pas fini le premier tome, pas accroché du tout. Evil or Very Mad
Dommage ...
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9495
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Jeu 29 Oct - 21:28

Kaya a écrit:
Moi je l'ai même pas fini le premier tome, pas accroché du tout. Evil or Very Mad
Dommage ...

Je te reconnais bien là ! Ca manque de vampire et d'histoires d'amouuuur ?? ;) I love you

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Koyuki
Emma Bovary
Emma Bovary
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 25
Localisation : Louvain-la-Neuve (Belgique)

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Jeu 29 Oct - 22:13

A force d'en entendre parler en bien j'ai bien envie de le lire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël
Kay Scarpetta
Kay Scarpetta
avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 40
Localisation : Laval (53)

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Ven 30 Oct - 0:50

J'essaierai sûrement. Je reconnais qu'il n'est pas facile de lire de l'humoristique : j'en sais quelque chose avec John Irving, qui exige toujours un effort pour que je me plonge dans le roman. Je suis pour l'instant récompensé de mon effort et ne le regrette donc pas.
De vos avis, je déduis qu'il en est de même avec Terry Pratchett.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.raphaeltexier.fr
scifigirl
D'Artagnan
D'Artagnan
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Ven 30 Oct - 8:08

J'en suis à mon 23è de la série plus les one-shots et les ouvrages hors Disque-Monde et je les ai tous aimés. De mon point de vue, il en vaut plus que la peine. Smile
Revenir en haut Aller en bas
scifigirl
D'Artagnan
D'Artagnan
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Ven 30 Oct - 8:13



Un phénomène étrange se produit : une grosse étoile rouge apparaît et la Grande A'Tuin y fonce droit dessus. C'est là que devient nécessaire le Huitième Sortilège, celui qui s'est échappé de l'In-Octavo (le grimoire le plus important qui puisse exister) et qui s'est réfugié dans le crâne de… Rincevent ! Et voilà tous les Mages qui partent à sa recherche pour le tuer et s'approprier le sortilège.

Mon avis :

De l'humour, de l'humour et encore de l'humour !
Dans ce tome qui fait directement suite au précédent, Deux-Fleurs et Rincevent continuent à faire ce dont ils sont le plus doués tous les deux, respectivement le touriste et fuir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kaya
Emma Bovary
Emma Bovary
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 25/08/2009
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Ven 30 Oct - 10:14

Nono a écrit:
Kaya a écrit:
Moi je l'ai même pas fini le premier tome, pas accroché du tout. Evil or Very Mad
Dommage ...

Je te reconnais bien là ! Ca manque de vampire et d'histoires d'amouuuur ?? ;) I love you

Bah ma Nono alors c'est ça l'image que tu te fais de moi ? affraid Une midinette ? Sad
En plus je ne suis pas fana des histoires de vampires en général (je n'ai pas aimé Salem !)
Et en plus, ce qui m'a le plus gêné dans les annales du disque monde c'est la syntaxe, les phrases longues qui nous font douter du sujet de début de phrase, j'ai trouvé ça brouillon, presque autant que "lord of ringards" et celui-là c'était le summum !
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9495
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Ven 30 Oct - 21:58

Hihi c'était pour te taquiner ma Kayounette ! I love you ;)

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
lanfear
Fantômette
Fantômette
avatar

Messages : 3254
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 40

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Jeu 17 Juin - 10:31

Personnellement je suis fan de Pratchett, j'adore à la base les livres humoristiques mais alors comme c'est aussi de la Fantasy, tout pour me plaire, j'en ai moins aimé que d'autres bien sûr mais j'ai toujours ri à ces lectures.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine
Roland
Roland
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Lun 24 Oct - 9:21

Après un essai infructueux qui date d'à peu près 2 ans, J'ai enfin réussi à finir "La huitième couleur" hier \o/ (je l'ai repris du début).
Et bien même si le début est bien bordélique et que ça part dans tous les sens, j'ai réussi à m'y faire et à la fin du livre j'étais même triste de me dire que je n'avais pas d'autres tomes des annales... Razz
En fait, faut se laisser guider tranquillement et ne pas se dire "mais où Pratchett nous emmène ??", ce que j'avais tendance à me demander à chaque page...Et surtout ne pas être effrayé par l'absurde, "l'incohérence" et les caricatures extrêmes...
Le perso que j'ai préféré est le bagage, qui me gonflait pourtant au début du livre. En fait, j'étais surtout morte de rire de lire les "petits interludes" où on voit l'acharnement de ce petit coffre à suivre son maître vaille que vaille. Et son passage dans l'arène est trop beau, quand il "toise" le magicien qui vient de lui lancer un sort... Laughing
Certes, je n'ai pas ri à gorge déployée mais j'ai pas mal souri, et souvent été étonnée. Bref, expérience à renouveler...
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9495
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Lun 24 Oct - 9:55

Peut-être qu'il faudra que je m'y remette un jour alors...

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Lun 24 Oct - 18:13

Bah ouais, va falloir que je me lance aussi dans du Pratchett un de ces quatre. Mais il y a tant à lire !!!
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Fantômette
Fantômette
avatar

Messages : 3254
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 40

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Mar 25 Oct - 14:23

Lancez vous ! C'est un incontournable (attention je pense que malgré tout certains peuvent trouver ça trop bizarre ou trop farfelu, c'est tellement loin de la fantasy que l'on peut lire habituellement) mais je conçois tout à fait que l'on n'adhère pas !

En tout ca je suis trés contente que tu aies apprécié Mélusine Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine
Roland
Roland
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Dim 4 Déc - 18:08

Mon avis sur le deuxième tome, Le Huitième Sortilège :

Je me suis sentie beaucoup moins désorientée que dans le premier tome (pour dire vrai, je ne l'étais pas du tout). Il y a une continuité dans les deux tomes, ce qui est plaisant car cela permet d'avoir une vue beaucoup plus éclairée sur la situation de Rincevent

Spoiler:
 
. Quelques passages m'ont bien fait rire

Spoiler:
 
mais dans l'ensemble, je ne peux pas dire que ce tome fait partie des livres les plus drôles qu'il m'a été donné de lire. Mais l'histoire est sympa, fraîche et bourrée de références (j'en du en louper les deux tiers d'ailleurs lol). Bref, pour l'instant j'ai passé un bon moment avec ces deux premiers tomes et par conséquent j'ai l'intention de poursuivre l'aventure sur le disque-monde.

Revenir en haut Aller en bas
Mélusine
Roland
Roland
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Dim 25 Mar - 12:00


Quatrième de couverture :

Sentant venir sa mort prochaine, le mage Tambour Billette organise la transmission de ses pouvoirs, de son bourdon, de son fonds de commerce. Nous sommes sur le Disque-Monde. La succession s'y effectue de huitième fils en huitième fils. Logique. Ainsi opère le mage. Puis il meurt. Or, il apparaît que le huitième fils est cette fois... une fille. Stupeur, désarroi, confusion : jamais on n'a vu pareille incongruité. Trop tard, la transmission s'est accomplie au profit de la petite Eskarina...

Avis :

Même constat que les deux précédents tomes : je ne trouve pas Terry Pratchett aussi hilarant que Lanfear ou Sci-fi mais je me suis "marrée quelques fois", notamment face au caractère bien trempé de Mémé Ciredutemps et face aux monstres "Lovecraftnien" (j'avoue que je me suis poilée en lisant leurs descriptions ).
Rien qu'à la page des remerciements, "un grand bonjour à tous les jeunes du H.P Lovecraft Holiday Fun Club" m'a fait présager le meilleur Razz
Et j'ai bien aimé la petite référence à mon ouvrage fétiche : Gormenghast, ou "Gormagot" dans la présente œuvre.
L'université de l'invisible m'a fait un peu penser à un mixe entre le château de Gormenghast et Poudelard. En tout cas, elle est super cool, j'aimerais bien la visiter, à mes risques et périls. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine
Roland
Roland
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Mer 6 Juin - 21:33


Quatrième de couverture :

Mortimer court à travers champs, agitant les bras et criant comme une truie qu'on égorge. Et non. Même les oiseaux n'y croient pas. "Il a du coeur", fait son père adossé contre un muret. "Dame, c'est le reste qui lui manque", répond l'oncle Hamesh. Mais à la foire à l'embauche, la Mort le remarque et l'emporte sur son cheval Bigadin. Il faut la comprendre : elle a décidé de faire la vie ; avec un bon commis, elle pourrait partager le travail quotidien, ce qui lui laisserait des loisirs. Un grand destin attend donc Mortimer. Mais... est-ce bien raisonnable ?

Avis :

Je ressors plutôt déçue de ce tome. Étant donné que pour beaucoup de fan, Mortimer semble être l'un des meilleurs livres des annales, j'avais placé la barre haute et j'ai certainement été trop exigeante car au final je le trouve ni meilleur ni plus mauvais que les 3 premiers tomes que j'ai lu. J'ai adoré le personnage de la mort (essayez d'imaginer la faucheuse, la vraie, celle qui fout les jetons, avec os, faux, cape noire, s'essayant aux plaisirs de la "vie" (boire, manger, faire la fête). C'est... Tordant) et je suis surtout dégoutée de ne pas l'avoir vu aussi souvent que je le souhaitais. Les péripéties de Mortimer m'ont fatiguée à la longue et même si j'aime bien l'humour britannique, je trouve que Pratchett peut vite devenir lourdingue. Ça reste une lecture pas prise de tête et sympa, rafraichissante, idéale pour chasser les idées déprimantes.
Par contre la rencontre avec Rincevent m'a donnée envie de prendre de ses nouvelles via les annales. geek
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Fantômette
Fantômette
avatar

Messages : 3254
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 40

MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   Mar 16 Sep - 11:06

Personnellement dés que la mort est en jeu je m'éclate donc ces tomes là font partie de mes préférés, malgré cela ceux sur les sorcières sont à mon avis les meilleurs !



Une société secrète d'encagoulés complote pour renverser le seigneur Vétérini, Patricien d'Ankh-Morpok, et lui substituer un roi. C'est sans compter avec le guet municipal et son équipe de fins limiers. Enfin une affaire à la mesure du capitaine Vimaire, alcoolique frénétique, et de ses non moins brillants adjoints. Et lorsque l'on retrouve au petit jour dans les rues les corps de citoyens transformés en biscuits calcinés, l'enquête s'oriente résolument vers un dragon de vingt-cinq mètres qui crache le feu ; on aurait quelques questions à lui poser. Peut-être la collaboration du bibliothécaire de l'Université ne serait-elle pas inutile. Certes, à force de manipuler les grimoires de la plus vaste collection de livres magiques du Disque-monde, il a depuis quelque temps été métamorphosé en singe, mais qui a vraiment remarqué la différence ?

Mon avis

J'adore ce cycle pour différentes raisons, tout d'abord l'univers est riche, époustouflant (la description du Disque Monde vaut à elle seule le détour ), ensuite les personnages haut en couleur sont inimitables et enfin je suis vraiment adepte de l'humour de Pratchett, j'ai accroché tout de suite à cette bouffonnerie !
Ce tome est sympathique mais ce n'est pas mon préféré loin de là ! Pourtant il m'a plu quand même et la rencontre avec le Guet d'Ankh Morpock et vraiment très drôle.



Faust, vous connaissez ? Mais voici Eric, quatorze ans, le plus jeune démonologue du Disque-Monde. Hélas aucun démon, et encore moins séduisante succube, ne répond à son invocation. Dans le cercle magique ne surgissent que Rincevent et le Bagage, respectivement le mage le plus incompétent et l'accessoire de voyage le plus redoutable de l'univers. Et que veut Eric ? Oh, rien de bien original : l'immortalité, la domination du monde et la plus belle femme de tous les temps. Ce qui va emmener la fine équipe dans un périple étourdissant, de l'empire tézuma des adorateurs de Quetzduffelcoatl, le boa de plumes, en passant par un affrontement qui ressemble furieusement à la guerre de Troie, jusqu'à l'aube des temps et la création du monde. Sans oublier les enfers, bien sûr.

Mon avis

J'ai adoré ! Un condensé d'humour et de bouffonerie ! Ah et quel plaisir de retrouver Rincevent et le Bagage (il ne le lâchera pas lol) à travers cette épopée. Eric est un personnage excellent qui m'a fait rire autant que notre mage irrésistible. Le Roi des Enfers était pas mal non plus (rien que son nom ). Bref je me suis régalée de bout en bout Very Happy


La manivelle tourne...
Et les diablotins se décarcassent dans la boîte à images.
Car un alchimiste d’Ankh-Morpork a découvert la magie des images animées. Une activité fébrile s’empare d’une colline déserte au bord de l’océan : Olive-Oued.
« Du friçon ! De l’aventure !
Avec les étoiles
**Victor Marasquino** et **Delorès de Vyce**
Et avecque mille éléfants !
Une daibauche de passionne et de grands aiscaliers sur fond d’hystoire tumulte-tueuse :
QUAND S’EMPORTE LE VENT D’AUTAN. »
« Après le pestacle, l’Antre à Côtes de Harga vous attend. Sa cuisine gaz trop gnomique. »
Mais les rêves d’Olive-Oued cachent un noir mystère qui menace le Disque-monde.
Il était une fois à Olive-Oued...

Mon avis

Quel tome hilarant ! Je ne peux pas dire quel est le personnage qui m'a le plus fait rire, Gaspode était vraiment excellent et bien sûr le mythe d'Holywood qui s'en prend plein la poire, n'oublions pas le groupe de mages qui veut découvrir "les images animées" La fin est excellente notament
Spoiler:
 



Mort ? Déprimé ?
Envie de repartir à zéro ?
Alors pourquoi ne pas venir au
CLUB DU NOUVEAU DÉPART ?
Tous les mardis, minuit,
668, rue de l’Orme.
OUVERT À TOUS
TENUE DE SUAIRE NON EXIGÉE
Du pain sur les quatre planches pour le défunt Raymond Soulier, activiste résolu : fantômes, vampires, zombis, banshees, croque-mitaines... les morts vivants se multiplient.
Car une catastrophe frappe le Disque-monde : la Mort est porté disparu (oui, la mort est mâle, un mâle nécessaire). Il s’ensuit un chaos général tel qu’en provoque toujours la déficience d’un service public essentiel. Tandis que dans les champs d’une ferme lointaine, un étrange et squelettique ouvrier agricole manie la faux avec une rare dextérité. La moisson n’attend pas...

Mon avis

La Mort est un personnage vraiment excellent, je me suis régalée à cette lecture, non seulement parce que j'adore quand IL essaie de vivre une vie normale, mais aussi que cette situation provoque des ces situations ! Mademoiselle Trottemenue était vraiment géniale, je l'ai adoré . Le fait que personne ne veut voir que Pierre Porte est "cequelette" est d'un absurde (mais finalement assez compréhensible  :MDR: ) sauf bien sûr la petite qui lui demande comment ça se fait que personne ne se rende compte de rien  :laugh:
Mais ce qui m'a aussi beaucoup plu dans ce tome
Spoiler:
 
Qu'il est fort ce Pratchett quand même, chaque nouveau tome est d'un drôle, c'est sûr qu'ils ne sont pas tous au même niveau (je dois avouer que celui-là fait maintenant partie de mes préférés) mais cela reste vraiment un cycle excellent et que j'aime un peu plus à chaque tome  Very Happy
Spoiler:
 
Enfin une lecture encore une fois géniale qui me fait apprécier Pratchett de plus en plus !



Une vieille sorcière à l'agonie lègue sa baguette magique à Magrat Goussedail, à charge pour celle-ci d'aller à Genua, au bout du monde, et d'empêcher le mariage du prince local avec une servante.
Deux autres sorcières, mémé Ciredutemps et Nounou Ogg, l'accompagnent. Les trois sorcières vont être confrontées aux lois en cours sur le territoire des contes, où elles seront soumises aux redoutables pouvoirs de l'imaginaire manipulés par la "bonne fée" lilith.

Mon avis

Voilà je viens de terminer ce tome et comme d'habitude je me suis bien marrée, j'ai adoré toutes les références aux contes de fées, c'était génial (surtout à la sauce Pratchett  :MDR: ) et bien sûr les trois sorcières sont vraiment excellentes, leurs discussions sont franchement savoureuses bien que parfois assez étranges ! Les autres personnages du livre était tout aussi excellent, Mme Gogolle m'a beaucoup plu, et bien sûr
Spoiler:
 
Je me suis donc régalée à cette lecture et décidément les tomes sur les sorcières sont vraiment particulièrement drôles !



En ce temps là, le grand dieu Om adresse la parole à Frangin, l'Elu : " Psst ! " Frangin s'arrêta au beau milieu d'un coup de binette et balaya du regard le jardin du temple. " Pardon ? " lança-t-il. C'était une belle journée du printemps prime. Les moulins à prière tournaient joyeusement dans le vent venu des montagnes. En altitude, un aigle solitaire décrivait des cercles concentriques. Frangin haussa les épaules et s'en retourna à ses melons. Le grand dieu Om reprit la parole : " T'es sourd, mon gars ? " Et très vite le jeune novice sentit une lourde responsabilité s'abattre sur ses frêles épaules. Une guerre sainte allait éclater et il fallait l'étouffer dans l'oeuf. Car il est des hérétiques, voyez-vous, qui prétendent contrairement aux dogmes les plus sacrés, que le monde est plat et qu'il renverse lentement l'univers sur le dos d'une tortue gigantesque... Blasphème !

Mon avis

Té je me suis régalée voueille !   :MDR:
On y retrouve les ingrédients habituels que j'adore chez Pratchett mais avec un petit truc en plus qui fait que ce tome se place parmi mes préférés. Comme vous l'avez déjà souligné, c'est plus qu'une simple rigolade sur la religion, il y a des passages provoquant la réflexion, une critique féroce du fanatisme et personnellement le personnage de Vorbis ne m'a jamais fait rire (ce qui est rare dans "Les Annales du Disque Monde" car même les personnages détestables ont des moments amusants ! ) J'ai beaucoup aimé la fin dailleurs
Spoiler:
 

Le passage que j'ai adoré c'est quand ils sont à Ephèbe, la vision de Pratchett de la démocratie grecque était à mourir de rire, et les philosophes bien sûr, ah si on avait pu apprendre la philosophie d'Honorbrachius à l'école !  Razz (d'ailleurs j'ai adoré le clin d'oeil au mythe de la caverne de Platon)
Enfin voilà j'ai vraiment adoré ce tome, et pareil, je ne regarderais plus les tortues comme avant  ;)


Le royaume de Lancre au cœur des montagnes du Bélier. Si petit. Tout juste s’il ne faut pas un passeport pour s’allonger. Retour de voyage, trois sœurcières y retrouvent leurs pénates, dont l’une, Magrat, pour épouser le roi Vérence.
Les noces approchent. Tout devrait se passer comme dans un songe de nuit d’été. Si l’imprudence des uns et des autres ne risquait d’ouvrir le monde au retour des Seigneurs et Dames. Des Nobliaux. Des Lumineux...
Les elfes sont si beaux, si gueulamour. Les elfes sont cruels. Ils prennent tout. Et ils offrent la peur en échange.
Autour des trois sœurcières à la peine, une affiche exceptionnelle avec notamment : l’archichancelier Mustrum Ridculle, le bibliothécaire de l’Université (« Oook ! » ) et le deuxième grand amant du monde, Giamo Casanabo.

Mon avis

Quel excellent tome en tout cas, je le place en tête de mes préférés de Pratchett. J'ai vraiment aimé que l'histoire soit centrée sur Mémé, quelques bribes de son passé
Spoiler:
 

Et bien sûr nos deux autres sorcières sont loin d'être en reste ! Entre Nounou qui ne rate pas une occasion de faire profiter ses sens ^^ et Magrat qui nous fait une transformation spectaculaire, je me suis régalée de bout en bout ! Dailleurs à propos de Nounou j'adorerais assister à un de ses bains  :laugh: (enfin je crois !!!!)

En résumé un tome riche en évènements, en humour (forcément ^^) et en surprises  Very Happy



« Engagez-vous dans un métier d’homme ! Le Guet municipal a besoin d’hommes ! » Mais le Guet de nuit se retrouve à la tête d’une force comprenant le caporal Carotte (techniquement un nain), l’agent Bourrico (réellement un nain), l’agent Détritus (un troll), l’agent Angua (une femme... la plupart du temps) et le caporal Chicque (mis au ban de touche de l’humanité pour tacles dangereux). Or le mal est à pied d’œuvre, il y a du meurtre dans l’air et du vilain dans les rues. Et il vaudrait mieux que l’affaire se règle avant midi, heure à laquelle le capitaine Vimaire prend officiellement sa retraite, rend sa plaque et se marie. Comme il s’agit d’Ankh-Morpork, à midi pétant, ça promet de sentir drôlement mauvais.

Mon avis

Encore un tome excellent et j'ai vraiment apprécié le côté polar. Puis de retrouver nos génies du Guet était un vrai bonheur Razz Quant aux nouveaux personnages j'ai adoré Gaspode, il m'a bien fait rire avec "ouah ouah" ! Quelle imagination quand même, au bout du quinzième tome c'est toujours avec autant de plaisir que je lis "Les Annales du Disque Monde" I love you


Suzanne est une jeune étudiante discrète. Si discrète qu'elle devient très souvent invisible. Ses origines familiales sont un peu floues d'ailleurs... Un beau jour, la Mort aux Rats vient la chercher en couinant, Suzanne ne comprend pas un mot mais elle sent que quelque chose de grave et d'important se prépare. Un magnifique cheval blanc l'emmène à travers les airs jusqu'à une immense demeure : ah oui, il s'agit de la maison de la Mort. Son grand-père. Il vient d'avoir une petite crise existentielle et a délaissé ses affaires courantes. Suzanne doit assurer l'intérim. Pendant ce temps-là, à Ankh-Morpork, un jeune barde débarque en ville, accompagné de sa harpe et bien décidé à en jouer. En chemin vers la Guilde des Musiciens, il rencontre ses futurs acolytes, un troll et un nain, le premier tape sur des cailloux et le second s'essouffle dans un cor. Mais un accident est vite arrivé : le jeune barde perd son instrument et trouve à la place une guitare, animée semble-t-il d'une vie propre. Le premier concert - illégal - est un feu d'artifice le premier Groupe de rocs du Disque-Monde vient de se créer et fait un sacré remue-ménage à Ank-Morpork ! Mais cette guitare met le barde en danger de mort, et Suzanne devra intervenir... Roc and troll, quand tu nous tiens !


Mon avis

Suzanne est loin d'être aussi "décoiffante" que d'autres personnages du Disque-Monde, malgré cela je l'aime bien, j'adorerais avoir le don de me rendre invisible mais j'imagine que ça finit par jouer sur ta personnalité   :MDR:
En tout cas j'ai adoré ce tome, non seulement pour les personnages, la Mort, encore une fois en crise, ses différentes rencontres m'ont beaucoup amusées, Ridculle et la clique des mages sont excellents, mais c'est surtout l'histoire qui 'a bien plu. Quand Terry Pratchett nous raconte l'histoire d'un groupe de "roc" ça devient du grand n'importe quoi forcément mais j'aime l'esprit critique de l'auteur tout comme dans Les zinzins d'Olive-oued il a une façon de tourner en ridicule l'industrie du spectacle qui est jouissive !
Je me suis donc régalée avec ce livre et vu que cela faisait un assez long moment que je ne m'étais pas plongée dans l'univers du Disque-Monde, j'ai vraiment apprécié retrouver son humour si particulier :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terry PRATCHETT - Les Annales du Disque-Monde (série)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Terry Pratchett : les Annales du Disque-Monde
» [Terry Pratchett] Les annales du disque-monde Tome 9 : Eric
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 23: Carpe Jugulum
» Pratchett Terry - Pieds d'argile - Les annales du Disque-Monde T19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Fantasy :: P-
Sauter vers: