AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nicolas DEBANDT - Xénome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël
Kay Scarpetta
Kay Scarpetta
avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 40
Localisation : Laval (53)

MessageSujet: Nicolas DEBANDT - Xénome   Dim 16 Juil - 23:37


Paris, 2184. Un homme se réveille dans le Louvre sans le moindre souvenir. Il est recueilli et éduqué par Joseph, qui le baptise Yann. Il découvre peu à peu une société hiérarchisée, conditionnée par le patrimoine génétique. Les gênes s’y volent et s’y vendent. Une entreprise en a le monopole : la TransTrad.
L’inspecteur Christophe Roussel, rouage zélé de ce système, est chargé d’enquêter sur un vol au Louvre.
Naya, une voleuse de gènes, s’est attaquée à un bien trop gros poisson : le richissime et crapuleux Fabrice Grenet, dit le Marquis. Grenet la neutralise et la livre à la police. En garde-à-vue avec Yann et le sportif déchu Victor Seurn, elle profite d’un attentat pour s’enfuir avec ses deux compagnons. Ils ont la surprise d’apprendre que cet attentat a été commandité par… le Marquis.
Roussel comprend bien vite que ces quatre personnages sont en lien avec son enquête, qui s’avère de plus en plus déroutante…

Voici une dystopie qui ne rassure pas vraiment ! On sent une certaine influence du Meilleur des mondes (le patrimoine génétique qui détermine la place dans la société). Mais ici, les castes sont vraiment un excellent reflet de notre société. Je me suis surpris à remplacer Aureus (la caste la plus haute) par Énarque. D’autre part, beaucoup d’éléments sont inspirés de questions actuelles : ne parle-t-on pas de breveter le vivant ?
Au départ composée de plusieurs histoires qui s’entremêlent bien vite, l’intrigue tient bien en haleine : Yann est une énigme à plus d’un titre. La fin se veut pessimiste… au point de tomber un peu dans le toussapourssa. Ce qui y mène, joint à un univers vraiment bien pensé, permet d’excuser ce défaut.
Les personnes de narration alternent entre la première (histoire du point de vue de Yann) et la troisième (points de vue des autres personnages). Et là, le style avoue ses limites : simple pour Yann… et aussi tout du long, ce qui est un peu dommage.

Il s’agit donc d’un roman à lire, bien que dérangeant : son univers pourrait être ce qui nous pend au nez…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.raphaeltexier.fr
 
Nicolas DEBANDT - Xénome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nicolas DEBANDT et Marc-Antoine FARDIN - Iluvendan (série)
» Le Landais Volant de Nicolas Dumontheuil
» Biographie de Nicolas.
» Recettes pour la Saint Nicolas
» Tournoi de Saint Nicolas 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Science-fiction/Anticipation :: D-
Sauter vers: