AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Philippe ARSENEAULT - Zora, un conte cruel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carrie
VIP
VIP
avatar

Messages : 6591
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 48
Localisation : Nord

MessageSujet: Philippe ARSENEAULT - Zora, un conte cruel   Mar 24 Nov - 14:53


Résumé :
"Il existe, aux confins de la verte Finlande, une forêt peuplée de créatures étranges et fort laides qu’on appelle les fredouilles. Les fredouilles ont deux jambes et deux bras, rattachés à un torse. C’est là tout ce qui les apparente aux humains. Pour le reste, elles présentent des différences notables, et à bien des égards effrayantes."
C’est au cœur de cette forêt, parmi de pauvres hères, mangeurs d’ails et aigrefins venus s’enivrer et se remplir la panse dans « l’Auberge de l’Ours qui pète » que naît la pauvre Zora. Enfant sauvage, battue et humiliée, abandonnée de tous, Zora semble vouée à un destin tragique. Si elle échappe à son père Seppo, maître tripier et égorgeur de vierges, elle va devoir affronter Glad l’Argus, barde mécréant et inventeur de chants maudits, et le capitaine Boyaux, un redoutable maquereau itinérant. Mais elle croisera aussi le chemin de deux hommes avec qui elle se liera profondément. Tuomas, un vieil alchimiste dont les élégantes manières, le savoir et la douceur détonnent dans cette maudite région, et Tero, un jeune chercheur de chants de Carélie hanté par une ritournelle au point d’en perdre le repos.
Dans une langue rabelaisienne d’une prodigieuse fécondité où se mêlent l’humour et l’érudition, le grotesque et le fantastique, la cruauté et la poésie, Philippe Arseneault relate l’histoire extraordinaire de Zora. Digne des plus sombres contes nordiques, Zora rend également hommage à la magnifique tradition des « histoires tragiques » par la puissance des images et l’évocation de la misère de notre condition humaine.

Mon avis :
Le livre porte bien son nom. Cette histoire se lit comme un conte, mais c'est loin d'être un conte de fée à la Walt Disney. Et c'est encore pire que les contes originaux des frères Grimm. Il faut avoir le cœur bien accroché pour lire ce livre atypique et inclassable. Il y a beaucoup de gore, de sang, de tortures, de crimes, avec des descriptions très imagées, très crues, des situations horribles et tellement incroyables et improbables. Et pourtant, dans toute cette noirceur, il y a parfois des moments de sérénité, de petits bonheurs, d'amour, d'amitié, de poésie (parfois même d'humour, si, si) et qu'est-ce que ça fait du bien, car l'histoire est vraiment triste, morbide et glauque ! Un conte à lire lors d'une veillée... pas de Noël non, mais plutôt d'Halloween. Et entre adultes !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://tristeanna.tchatcheblog.com
 
Philippe ARSENEAULT - Zora, un conte cruel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARSENEAULT, Philippe - Zora, un conte cruel
» Contes à l'envers, de Philippe Dumas et Boris Moissard
» Eve sur la balançoire - Conte cruel de Manhattan de Nathalie Ferlut
» Conte d'un destin cruel. (+ modif fin)
» Histoire de Korrigans/Conte breton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Fantastique / Horreur :: A-
Sauter vers: