AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Watchmen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël
Kay Scarpetta
Kay Scarpetta
avatar

Messages : 759
Date d'inscription : 22/08/2009
Age : 41
Localisation : Laval (53)

MessageSujet: Watchmen   Dim 11 Oct - 18:21


Scénario : Alan Moore
Dessin : Dave Gibbons

1985, dans des États-Unis uchroniques qui ont gagné la guerre du Vietnam grâce aux justiciers masqués. Richard Nixon est resté Président. La police retrouve le cadavre défenestré et sauvagement battu d´Edward Blake, mais ignore qu´il était, avant la loi anti-justiciers de 1977, le Comédien, un justicier réputé pour son efficacité.
Rorschach, un justicier expéditif qui n´a jamais respecté cette loi de 1977, a été l´équipier du Comédien : tous deux étaient, avec le Hibou, Ozymendias, le Spectre Soyeux et Doc Manhattan, au sein d´un groupe appelé les Minutemen. En menant une enquête totalement clandestine, il découvre qu´un étrange complot se trame et que les Minutement sont en danger…

Je viens de tourner la dernière page, ce qui me permet d´estimer que ce roman graphique n´usurpe nullement sa réputation de chef-d´œuvre, de grosse claque… D´ordinaire, le super-héros agit, fait rêver… Nos Minutemen explorent une toute autre voie : celle de la réflexion. Bien qu´alternatif, ce monde est finalement un reflet du nôtre, et il est loin d´être rose. Même les super-héros n´ont plus rien d´héroïque : un fou, une brute, un surhomme intellectuel au point d´être incapable d´empathie… Et quelles valeurs défendent-ils ? Ce monde vaut-il tant que ça la peine d´être protégé ? On en vient même à se demander si ce complot n´a pas quelque chose de bénéfique !
La narration alterne planches de dessin et extraits de livres, journaux… À propos du dessin : le trait de Dave Gibbons est une vraie réussite, à la fois réaliste et expressif. Sa mise en images ne recule pas devant quelques effets, mais toujours utilisés à bon escient.
À noter qu´une histoire (celle d´un comic que lit un jeune) s´imbrique dans l´intrigue. Ça n´a rien de gratuit : on voit bien vite de troublantes résonances avec l´intrigue générale…
Un renouvellement intelligent du genre super-héroïque. Mais guère optimiste : loin de Superman qui fait rêver, loin de Batman qui, bien que vivant dans une Gotham cruelle, donne de l´espoir (même dans une ville aussi violente, un homme parvient à rendre la justice), les Minutemen s´y révèlent impuissants, prisonniers d´idéologies et, pour certains, de leur folie. Des super-héros… réalistes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.raphaeltexier.fr
 
Watchmen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE WATCHMEN - THE COMEDIAN (MMS115)
» WATCHMEN LES GARDIENS
» Watchmen
» Watchmen (comics) : Pourquoi cette fin ?
» [Warner] Watchmen - Les Gardiens (2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: BD / manga :: W-
Sauter vers: