AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les café-lectures de Jaina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Les café-lectures de Jaina   Dim 4 Oct - 19:14

Avec l'accord de Nono, je vous propose ce nouveau sujet. Depuis maintenant quelque temps je participe régulièrement à un café lecture dans une blibliothèque près de chez moi.

A cette occasion, je découvre grâce à d'autres personnes les lectures qui les ont marquées et du coup je me suis dit que ça serait sympa de les partager avec vous.

En tout cas là-bas je découvre des livres dont je n'aurais probablement jamais eu l'idée de lire.

Je vais mettre les café lectures précédents au fur et à mesure pour ne pas vous inonder de livres non plus !

N'hésitez pas à me donner vos idées d'amélioration par la suite ! Est-ce que vous voulez par exemple que je vous mette une petite phrase avec l'avis des gens du café lecture ? Je n'ai pas leur avis pour chaque livre, mais ça peut être intéressant ?



Les Outrepasseurs de Cindy Van Wilder(déjà chroniqué sur le forum, je l'avais lu suite à cette découverte) :



Résumé :
Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l’attaque le visait personnellement et qu’elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d’un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout...

La petite phrase du café lecture:
Bien écrit, prenant, surprenant! Attention aux âmes trop sensibles!




J'ai perdu tout ce que j'aimais de Sacha Sperling :



Résumé :
Sacha Sperling se donne la mort. Fictive, bien sûr. Comme ça c’est réglé. Mais fallait-il en arriver là ?
Il y a quelques mois que Sacha est de retour à Paris, après un long séjour à Los Angeles pour tâcher de se remettre du succès de son premier roman et de l’insuccès du deuxième. Il a retrouvé ses amis, ceux dont il s’est inspiré pour façonner les personnages de Mes illusions donnent sur la cour. Hier adolescents trop mûrs, aujourd’hui adultes immatures, hantant toujours les grands appartements de leurs parents, une coupe de champagne à la main et une plaquette de Xanax au fond d’une poche. L’accueil est froid. Comme si on lui en voulait d’avoir raconté les frasques d’autrefois.
Seul Quentin semble content de revoir Sacha. Mais Quentin a changé. Ses chemises voyantes, ses montres chères ainsi que son attitude étrange créent un malaise à chacune de ses apparitions. Dans un château des environs de Paris, au cours d’une fête dont nul ne sait qui l’organise et qui ressemble à une version cocaïnée et cynique des noces de Frantz de Galais dans Le Grand Meaulnes, Sacha rencontre Mona. Belle, inconnue, étrangère à son petit monde, et qui n’aura, du coup, rien à lui reprocher. L’occasion de fuir… Quand ses amis le mettent en garde contre elle, il est sûr que c’est leur rancœur qui s’exprime. Pourtant, leurs allusions se font de plus en plus insidieuses. Qui est cette mystérieuse Mona ? Et comment est elle tombée si facilement dans les bras de Sacha ? Il semblerait que les choses aient bien changé dans la petite bande d’amis et que les fantômes du passé se confondent avec les démons du présent.

La petite phrase du café lecture:
De lecture facile, ce livre nous offre un héro balançant entre angoisse, manque de repère et paranoïa.



L'île des oubliés de Victoria Hislop (je l'ai acheté mais pas encore lu):



Résumé :
L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux… et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi, Sophia, la mère d’Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets…

La petite phrase du café lecture:
Bouleversant plaidoyer contre l'exclusion, pour la tolérance, ce livre nous livre aussi une magnifique histoire d'amour et de vie.




L'enfant de Schindler de Léon Leyson (chroniqué sur le forum suite à cette découverte également) :



Résumé :
Alors que tout semble perdu pour Leon Leyson, déporté à l'âge de douze ans dans un camp de concentration, un homme – un nazi – lui redonne espoir. En l'employant comme ouvrier dans son usine, Oskar Schindler fait du petit Leon le plus jeune inscrit sur sa liste. Une liste qui sera synonyme de vie pour lui mais aussi pour des centaines d'autres juifs pris dans les filets nazis.

La petite phrase du café lecture:
Livre dur, bouleversant mais nécessaire; un devoir de mémoire pour la jeune génération.


Dernière édition par Jaina le Lun 5 Oct - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Fantômette
Fantômette


Messages : 3248
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 40

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Lun 5 Oct - 16:27

Sympa comme topic Very Happy Et perso oui je trouverais intéressant d'avoir les avis des autres aussi ;)
Revenir en haut Aller en bas
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Lun 5 Oct - 19:05

Merci Lanfear! Oki je rajoute l'avis du café lecture ;)
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin


Messages : 9460
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Lun 5 Oct - 21:04

Génial, j'adore !!! ;)

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Lun 5 Oct - 22:07

C'est cool que ça te plaise aussi, merci! Demain je vais mettre une autre liste ;)
Revenir en haut Aller en bas
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Mar 6 Oct - 11:09

Voilà une autre liste de livres issue du café lecture:

Retour à Little Wing de Nickolas Butler:



Résumé:
Ils étaient quatre. Inséparables, du moins le pensaient-ils. Arrivés à l'âge adulte, ils ont pris des chemins différents. Certains sont partis loin, d'autres sont restés. Ils sont devenus fermier, rock star, courtier et champion de rodéo.
Une chose les unit encore : l'attachement indéfectible à leur ville natale, Little Wing, et à sa communauté. Aujourd'hui, l'heure des retrouvailles a sonné. Pour ces jeunes trentenaires, c'est aussi celle des bilans, de la nostalgie, du doute...

La petite phrase du café lecture:
Véritage hymne à la terr, aux racines et à l'amitié, ce livre nous interroge sur le vrai sens de "réussir sa vie"


Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent
(je l'ai acheté mais pas encore lu):



Résumé:
Guylain Vignolles est préposé au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par ses allers-retours quotidiens à l'usine. Chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute dans le RER de 6H27 les quelques feuillets qu'il a sauvé la veille des dents de fer de la Zerstor 500, le mastodonte mécanique dont il est le servant.
Un jour, Guylain découvre les textes d'une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie...

La petite phrase du café lecture:
Un magnifique conte moderne, drôle, poétique, généreus, sublime, une bouffée d'air frais.


Les collines d'eucalyptus de Duong Thu Huong:



Résumé:
Les collines d'eucalyptus. Derrière les barreaux de sa prison, Thanh contemple les derniers lambeaux de brume sur la paroi rocheuse qui lui tient désormais lieu d'horizon. Il a été condamné aux travaux forcés. Parce que ce jeune homme sans histoire, excellent élève et fils modèle, a découvert très tôt son homosexualité et qu'il lui a paru insurmontable de l'avouer à ses parents, son destin a basculé. Comment il est tombé sous la coupe d'un mauvais garçon avec qui il a fui sa ville natale et comment il s'est retrouvé piégé, c'est le fatal et poignant engrenage que Duong Thu Huong met en scène. Thanh est désespérément seul pour cette descente dans les cercles de son enfer intime. Il ne peut confier à personne les affres de sa relation avec son compagnon qui, en parfait manipulateur, joue de l'attirance physique qu'il exerce pour vivre à ses crochets. Honteux de sa faiblesse et de sa lâcheté, Thanh se garde bien de demander conseil à Tiên Lai, l'homme mûr en qui il a pourtant le sentiment d'avoir rencontré un alter ego. A Dalat, où ils végètent comme ramasseurs de balles sur des cours de tennis, Thanh n'a pas la force d'éconduire son mauvais génie. Il s'enfuit en vain à Saigon, croyant trouver refuge dans l'anonymat de la métropole. Si l'issue de cette sombre liaison est bien fatale, Duong Thu Huong écrit pourtant un roman de la rédemption. Son jeune héros, dont les tribulations lui donnent la matière d'une vertigineuse plongée dans le Vietnam de la fin des années 80, ne finira pas au bagne. Les Collines d'eucalyptus est une somptueuse variation sur le thème du retour de l'enfant prodigue, un roman éclairé par la compassion et l'intelligence humaine qu'un écrivain au sommet de son talent témoigne à ses personnages.

La petite phrase du café lecture:
Plongée dans le fascinant Vietnam des années 80. Belle histoire, écriture fluide et poétique.


Voilà pour le moment, je vais attendre un peu avant d'en rajouter d'autres, pour ne pas épuiser ma liste trop vite, il n'y a qu'un café lecture par trimestre à peu près.
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin


Messages : 9460
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Mer 7 Oct - 19:59

Le liseur du 6h27 a l'air sympa ! J'attends ton avis ! Smile

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Mer 7 Oct - 22:00

Je pense qu'il doit vraiment être très bien puisqu'il vient d'être ré édité il y a un ou deux mois aux éditions Folio
Revenir en haut Aller en bas
lanfear
Fantômette
Fantômette


Messages : 3248
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 40

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Jeu 8 Oct - 10:37

Personnellement c'est "Les collines d'Eucalyptus" qui me tenterait bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Jeu 8 Oct - 11:36

Oui il a l'air bien aussi, mais je me souviens que l'épaisseur du livre m'avait un peu fait peur quand je l'avais vu au café lecture, il fait 779 pages et c'est écrit assez serré il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Sam 17 Oct - 20:51

Voilà une nouvelle liste de livres :

L'oubli de Emma Healey :



Résumé:
Elizabeth a disparu. Maud ne cesse de retrouver des bouts de papier dans ses poches, avec ce simple message. Le plus troublant : c'est sa propre écriture. Mais elle ne se rappelle pas avoir écrit ces mots. Maud ne se souvient d'ailleurs plus de grand-chose ces derniers temps. Elle ne se souvient plus de l'heure, ni si elle a mangé ni si sa fille est venue la voir. Ce qu'elle sait, en revanche, c'est qu'elle n'a pas vu sa vieille amie Elizabeth depuis longtemps.
Lorsqu'elle tente d'alerter ses proches, personne ne la prend au sérieux. Malgré tout, Maud est de plus en plus persuadée que quelque chose est arrivé à Elizabeth. De la même façon que quelque chose est arrivé, cinquante ans plus tôt, à sa propre sœur aînée, Sakey, dont la disparition ne fut jamais élucidée.
Maud va bientôt devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.

La petite phrase du café lecture:
Un voyage émouvant terrifiant dans la peau de Maud, guidé par une toute jeune auteure.


Au revoir Là haut de Pierre Lemaître :



Résumé:
Sur les ruines du plus grand carnage du XXe siècle, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche en réalisant une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale. Des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts…
Fresque d’une rare cruauté, remarquable par son architecture et sa puissance d’évocation, Au revoir là-haut est le grand roman de l’après-guerre de 14, de l’illusion de l’armistice, de l’État qui glorifie ses disparus et se débarrasse de vivants trop encombrants, de l’abomination érigée en vertu.
Dans l’atmosphère crépusculaire des lendemains qui déchantent, peuplée de misérables pantins et de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre compose la grande tragédie de cette génération perdue avec un talent et une maîtrise impressionnants.

La petite phrase du café lecture:

Encore un roman sur la guerre! Oui, mais une superbe écriture, des héros et antihéros dans la démesure, mais si réels!


L'assassin royal (l'apprenti assassin) de Robin Hobb :



Résumé:
Au château de Castelcerf le roi Subtil Loinvoyant règne sur les Six Duchés ; il est aidé dans sa lourde tâche par son fils Chevalerie qui comme son père et tous les nobles du royaume porte le nom de la qualité que ses parents espéraient le voir développer. Ainsi le frère du Roi-servant s'appelle t'il Vérité et leur demi-frère, né d'un second lit, Royal.
Suite à une aventure restée inconnue de tous, Chevalerie donne à la lignée un nouveau descendant : un bâtard, dont la simple existence va bouleverser le fragile équilibre qu'avait établi le roi pour contrôler ses turbulents fils. Ce héros malgré lui, nommé Fitz, voit son avenir s'assombrir au fil du temps. Alors que les autres enfants ont déjà leur place à la cour et dans ses intrigues, lui devra la mériter et servir la couronne en devenant ce que personne ne voulait être : l'Assassin royal. Au service de son roi il apprendra les poisons, le meurtre et la trahison..

La petite phrase du café lecture:

Un roman palpitant qui nous plonge dans un univers médiéval fantastique mais humain.


Moi Malala, je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans de Malala Yousafazaï:



Résumé:
Témoignage de cette jeune Pakistanaise, victime de l'obscurantisme taliban, qui gêne les extrêmistes par son engagement en faveur de l'éducation des filles dans son pays. Son combat, affirme-t-elle, est bien plus global : dans le monde, plus de 60 millions d'enfants sont non scolarisés.

La petite phrase du café lecture:
Livre magnifique, indispensable d'une "gamine épatante" qui lutte depuis ses 11 ans, au péril de sa vie pour l'accès pour tous à l'éducation.


Vieux, râleur et suicidaire, la vie selon Ove de Fredik Backman :



Résumé:
Ove n’est pas très vieux, juste cinquante neuf ans. Sa femme est morte d’un cancer il y a six mois, et il vient d’être mis à la retraite, « pour se reposer ». Mais Ove ne se repose pas. Tous les matins à six heures moins dix,  il inspecte son lotissement, note les numéros des véhicules garés malgré l’interdiction, et regarde si tout est en ordre. 
Ce jour-là, Ove décide de mettre fin à ses jours, puisqu’il n’attend plus rien de l’existence. Ce matin donc, tout commence avec sa  rencontre avec un chat errant. L’antipathie est subite et réciproque. Et alors qu’il s’apprête à mourir, son nouveau voisin emboutit son mur avec sa remorque. Il fait donc bien involontairement connaissance avec cette nouvelle famille, qui va s’ingénier à bouleverser la vie d’Ove, et mettre à mal ses projets de suicide…

La petite phrase du café lecture:

Un livre farfelu qui fait réfléchir sur les vraies valeurs de la vie sans se prendre la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Mar 1 Déc - 23:34

Voilà un petit bout de temps que je n'ai pas fait de retours des café-lectures:
(Note de Jaina : je précise que ce café lecture date de bien avant les attentats du 13 novembre dernier)


Loin des mosquée de Armel Job:


Résumé:
Turc grandi en Belgique, Evren achève à Cologne de brillantes études de comptabilité. Hébergé chez son oncle, ce garçon de vingt et un ans, encore chaste et au visage ingrat, s'éprend de sa cousine, la belle et sensuelle Derya. Rentré en Belgique, Evren fait part aux siens de sa décision : il va épouser Derya. Une délégation familiale se rend donc en Allemagne pour demander la main de la jeune fille. Mais les choses ne tournent pas exactement comme prévu : Derya éconduit Evren. Outragés par cette humiliante fin de non-recevoir, les parents d'Evren cherchent un nouveau parti pour leur fils et choisissent Yasemin, une paysanne anatolienne de seize ans, vive et dégourdie, qu'Evren connaît à peine. Les noces ont lieu, et le jeune couple apprend peu à peu à s'apprivoiser. Jusqu'au jour où Derya, dont Yasemin ignore l'existence, débarque à l'improviste en Belgique. Quel secret cache le voyage de Derya ? Qui est véritablement Evren, ce grand garçon obéissant et en apparence si maladroit ? À quel jeu dangereux se livre Yasemin ?

La petite phrase du café lecture:
Roman choral, poétique et bouleversant, ce livre se révèle d'une actualité brûlante.



Ulysse from Bagdad de Eric-Emmanuel Schmitt


Résumé:
Saad veut quitter Bagdad, son chaos, pour gagner l'Europe, la liberté, un avenir. Mais comment franchir les frontières sans un dinar en poche ? Comment, tel Ulysse, affronter les tempêtes, survivre aux naufrages, échapper aux trafiquants d'opium, ignorer le chant des sirènes devenues rockeuses, se soustraire à la cruauté d'un geôlier cyclopéen ou s'arracher aux enchantements amoureux d'une Calypso sicilienne ?

La petite phrase du café lecture:

Un livre sur l'exode, noir, réaliste, qui ne peut laisser indifférent.


Le garçon qui se taisait de Irina Drozd


Résumé:
Natacha est amoureuse d'Alexandre. Mais Alexandre, lui, semble n'aimer personne. Au collège, on le traite de bêcheur et on le trouve bizarre. Seule Natacha cherche obstinément à le comprendre. En gagnant peu à peu sa confiance, elle découvrira le terrible secret qui pèse sur la vie du garçon.

La petite phrase du café lecture:
Inspiré d'une histoire vraie, ce roman aborde sans tabou le drame des enfants maltraités.


Paradis sur mesure de Bernard Werber


Résumé:
Futurs possibles, passés probables…
Imaginez un monde uniquement peuplé de femmes, où les hommes ne sont plus qu’une légende…
Imaginez un monde où il est interdit de se souvenir du passé, où les gens n’ont qu’un seul intérêt : le cinéma…
Imaginez un humoriste qui partirait à la recherche du lieu où naissent les blagues anonymes…
17 histoires sous forme de contes, légendes ou fables.
17 histoires fantastiques pour frémir, rêver ou sourire..

La petite phrase du café lecture:
Chaque nouvelle nous entraîne vers un questionnement : quelles politiques, quelles sanctions faut-il inventer pour que nous cessions de nous détruire?


La voleuse de livres de Markus Zusak


Résumé:
C'est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d'un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d'avance, sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n'obéissent pas aux règles...

La petite phrase du café lecture:
Des secrets bien gardés, la complicité entre un père et sa fille, des rebondissements incessants,,,et la mort omniprésente.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin


Messages : 9460
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Jeu 3 Déc - 0:42

La Voleuse de livres : Très bon moment effectivement ! Et je suis bien tentee par Le Garçon qui se taisait Smile

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Carrie
VIP
VIP


Messages : 6589
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 47
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Jeu 3 Déc - 9:43

Nono a écrit:
La Voleuse de livres : Très bon moment effectivement !
Mince, c'est un livre qui me tentait assez Suspect

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://tristeanna.tchatcheblog.com
Jaina
Eragon
Eragon


Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Ven 4 Déc - 0:16

Nono a écrit:
La Voleuse de livres : Très bon moment effectivement ! Et je suis bien tentee par Le Garçon qui se taisait Smile

Je l'ai le garçon qui se taisait, il est très court (livre jeunesse), je peux te l'envoyer en livre voyageur si tu veux ;)
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin


Messages : 9460
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 36
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Mer 9 Déc - 21:14

Oui carrément ! (quand j'aurais fini celui de Ddelph )

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les café-lectures de Jaina   Aujourd'hui à 6:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Les café-lectures de Jaina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis d'un moulin à café
» Club de lecture dans le Nord...
» café grec : puis-je moudre avec mon Santos 6A ?
» Un bon café avec une machine grand public... possible?
» Café Aromatisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: Le Salon :: Autour d'un café... littéraire-
Sauter vers: