AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Virginie Despentes - Les Chiennes savantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9495
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Virginie Despentes - Les Chiennes savantes   Mer 5 Aoû - 12:54


"La cabine n° 1 avait quelque chose du confessionnal, version luciférienne. Granules épais rouge sombre le long des murs, comme repeints d'un vomi de viande saignante. C'était une pièce étroite et haute de plafond, séparée en son milieu par un gros grillage noir. Le client était assis en contrebas..." Louise travaille dans un peep-show et elle fait ça bien. Sans se forcer. Elle se renverse contre le mur, ferme les yeux et se met au boulot... Elle officie patiemment avec parfois cette envie d'être ailleurs, d'échapper à son histoire... Mais le jour où on découvre deux filles sur le carreau, gorges et visages bien nettoyés, écorchés... ça rigole plus pareil, d'un coup... et Louise d'en apprendre, des choses, sur ce que les garçons font aux filles...

Mon avis : J'ai complètement dévoré ce bouquin. Ce que j'aime chez Despentes, c'est qu'elle crée des personnages qui se ressemblent beaucoup et ont pourtant beaucoup d'originalité dans certains détails de leur existence. Louise n'y coupe pas ici, tout comme le personnage de Victor, très mystérieux dans sa noirceur. L'intrigue m'a beaucoup surprise, je ne sais pas pourquoi je m'attendais à quelque chose de plat, de linéaire, mais alors pas du tout ! Un bon petit effet bien noir, bien glauque et surtout une fin géniale, avec un récit qui s'arrête juste au bon moment. Vraiment un très bon moment de lecture que je recommande au fan du genre !

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
 
Virginie Despentes - Les Chiennes savantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» King kong théorie de Virginie Despentes
» APOCALYPSE BEBE de Virginie Despentes
» Virginie Despentes - Mordre au travers
» Virginie Despentes - Baise-moi
» [Despentes, Virginie] Mordre au travers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Auteurs francophones :: D-
Sauter vers: