AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Albert COHEN - Le livre de ma mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Albert COHEN - Le livre de ma mère   Jeu 27 Juin - 19:50


Peu de livres ont connu un succès aussi constant que Le livre de ma mère. Ce livre bouleversant est l'évocation d'une femme à la fois «quotidienne» et sublime, une mère, aujourd'hui morte, qui n'a vécu que pour son fils et par son fils. Ce livre d'un fils est aussi le livre de tous les fils. Chacun de nous y reconnaîtra sa propre mère, sainte sentinelle, courage et bonté, chaleur et regard d'amour. Et tout fils pleurant sa mère disparue y retrouvera les reproches qu'il s'adresse à lui-même lorsqu'il pense à telle circonstance où il s'est montré ingrat, indifférent ou incompréhensif. Regrets ou remords toujours tardifs. « Aucun fils ne sait vraiment que sa mère mourra et tous les fils se fâchent et s'impatientent contre leurs mères, les fous si tôt punis. »

Mon avis : J'ai lu ce livre aujourd'hui, je me suis levé tôt ce matin et j'y ai passé la journée, avec quelques pauses nécessaires. Je suis écrabouillé d'émotion. Ce livre est gorgé de chagrin et de désespoir. La lecture est douloureuse, tout est écrit avec simplicité et légèreté, mais tout est si bien exprimé, dans un langage si beau, si pur, si profond, mais si triste, que s'en est parfois insupportable. Je me suis retrouvé dans Albert Cohen, dans sa mère aussi curieusement, dans laquelle, c'est évident, j'y ai vu ma propre mère. Le livre de ma mère est celui de nos mères, mais aussi le livre de la mort et de la perte inconsolable, dont l'écrivain parle avec les mots qui ont le don de nouer très fort la gorge, de transpercer notre propre intimité, le secret de notre âme, nous rappelant notre triste et incompréhensible condition à tous, ce qui donne des passages proprement déchirants, comme lorsque l'écrivain s'adresse directement à Dieu, pour lui demander quelle est au juste cette farce de la vie et la mort. Ce livre est donc une immersion dans le chagrin, la mélancolie et les souvenirs, faisant affluer avec eux tous les détails auxquels nous ne faisons pas attention lorsque les êtres que nous aimons sont en vie mais qui reviennent nous hanter terriblement lorsqu'ils disparaissent et nous laissent seul, perdu, orphelin et déglingué. Un extrait qui souligne bien ce sentiment : "Je la connais, la douleur, et je sais qu'elle n'est ni noble ni enrichissante mais qu'elle te ratatine et réduit comme une tête bouillie et rapetissée de guerrier péruvien, et je sais que les poètes qui souffrent tout en cherchant des rimes et qui chantent l'honneur de souffrir, distingués nabots sur leurs échasses, n'ont jamais connu la douleur qui fait de toi un homme qui fut."
Je vous conseille fortement la lecture de se livre qui se lit très vite, sauf si vous avez tendance à déprimer, mais il me semble qu'il faut vraiment le lire. Moi j'ai aimé le message que Cohen laisse à tous les fils du monde à la fin du livre ("Les fils ne savent pas que leurs mères sont mortelles") et je lui suis reconnaissant d'avoir écrit avec ses viscères ce chant d'amour consacré à Maman, tout simplement.

Un dernier passage émouvant, et ils le sont tous.

"Et d'ailleurs, nous les oublions vite, nos morts. Pauvres morts, que vous êtes délaissés en votre terre, et que j'ai pitié de vous, poignants en votre éternel abandon. Morts, mes aimés, que vous êtes seuls. Dans cinq ans, ou moins, j'accepterai d'avantage cette idée qu'une mère, c'est quelque chose de terminé. Dans cinq ans, j'aurai oublié des gestes d'elle. Si je vivais mille ans, peut-être qu'en ma millième année, je ne me souviendrais plus d'elle."
Revenir en haut Aller en bas
Carrie
VIP
VIP
avatar

Messages : 6591
Date d'inscription : 03/01/2010
Age : 48
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Albert COHEN - Le livre de ma mère   Jeu 27 Juin - 20:24

Rien qu'à lire le résumé, ton avis et les extraits, j'ai les boules Sad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://tristeanna.tchatcheblog.com
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9498
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Albert COHEN - Le livre de ma mère   Jeu 27 Juin - 20:40

J'ai lu les deux premières lignes et j'ai arrêté : je le veux ! Donc je lirai ton avis plus tard pour pas trop avoir de spoil ;)

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Albert COHEN - Le livre de ma mère   Ven 28 Juin - 1:24

Oh ne t'inquiète pas Nono, ce livre n'est pas un roman, ni une histoire, il n'y a donc rien à révéler. Quelques souvenirs sont relatés seulement, et c'est surtout la façon dont il raconte les choses, dont il livre sa peine et le manque qu'il ressent qui est vraiment frappant. Les chapitres sont composés de textes courts, comme des obsessions. En tous cas, c'est à mon tour d'avoir hâte de lire ton avis. J'espère que ce livre te touchera autant qu'il m'a touché. Voilà. ;)
Revenir en haut Aller en bas
ddelph
Don Quichotte
Don Quichotte
avatar

Messages : 2730
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 41
Localisation : Isère

MessageSujet: Re: Albert COHEN - Le livre de ma mère   Ven 28 Juin - 19:12

et bien ça fait envie, je le lirai un jour certainement, mais pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9498
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Albert COHEN - Le livre de ma mère   Ven 28 Juin - 21:09

;)

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albert COHEN - Le livre de ma mère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert COHEN - Le livre de ma mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert COHEN - Le livre de ma mère
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» [Cohen, Albert] Le Livre de Ma Mère
» Albert Cohen...
» Albert Cohen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Auteurs francophones :: C-
Sauter vers: