AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Louis-Ferdinand CÉLINE - Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Louis-Ferdinand CÉLINE - Nord   Mer 24 Oct - 2:48


Résumé : Céline au milieu de l'Allemagne en flammes. Avec ses compagnons d'infortune, - sa femme Lili, l'acteur Le Vigan, et le chat Bébert -, le voici à Baden-Baden dans un étrange palace où le caviar, la bouillabaisse et le champagne comptent plus que les bombardements, puis dans Berlin en ruines, et enfin à Zornhof dans une immense propriété régie par un fou. Céline se veut chroniqueur ; mais il décrit l’Allemagne de la débâcle comme Dante visitait le cercles de son enfer. D'un côté les grands de ce monde, toujours acharnés à profiter de la vie ; de l'autre, les misérables auxquels on jette un "idéal" comme un os à ronger. Et, sans cesse, "le monde des grecs, le monde tragique, soucis tous les jours et toutes les nuits". C'est une gigantesque tragédie-bouffe, aux dimensions d'un pays qui s'effondre, vécue par celui qui se nomme lui-même «le clochard vieillard dans la merde».

Mon avis : Plus sombre que D'un château l'autre, on ressent bien dans Nord, au début roman, l'ambiance lourde, grise, froide de Berlin en ruine, anéanti sous les bombes. On a vraiment l'impression passé 50 pages de se retrouver dans cette ville, au milieu des décombres, dans une grisaille épaisse où résonnent les sirènes, au milieu des lueurs roses et jaunes que projettent ici et là les flammes ; Berlin, décor où ne tiennent plus que des façades, ou encore quelques rares morceaux d'immeubles ravagés ; où les rues n'existent plus, où l'on ne croise plus que des gens en fuite, ou de pauvres loqueteux, tachant de déblayer un peu et de réunir en tas propres ce qui a été détruit. Et puis plus loin, lorsque Céline, Lili, La Vigue et Bébert arrivent à Zornhof, là on observe vraiment comment fonctionne et vit un petit hameau au milieu duquel sont entretenues les haines vis-à-vis des uns et des autres, entre résistants, prisonniers, réfugiés, collabos, anti ou pro-nazi, anti-français, anti-allemands, russes... la tension est permanente, la suspicion règne, la paranoïa est omniprésente, mène à l'épuisement, à la folie, aux questionnements incessants, aux méfiances... et puis la faim ! c'est à qui mangera le plus et le mieux, qui saura le mieux se débrouiller pour survivre et trouver à manger au milieu des haines et des ressentiments. Ça donne aussi des observations très drôles, notamment lorsque Céline se demande comment certains font, les travailleurs russes en particuliers, pour rester bien gras malgré les restrictions alimentaires. Curieusement, il y a aussi des moments de partage, de savoir-vivre, de générosité, une sorte d'ordre et de dignité que les personnages tentent de maintenir alors que la fin est proche et que tout s'écroule, l'homme ne cessant jamais d'espérer, ou de faire comme si rien n'était, comme si tout allait s'arranger... Nord est vraiment un roman de l'apocalypse, bardé de réflexions puissantes et de visions cauchemardesques. Du Céline tout de même moins fiévreux et à fleur de peau que dans les premières oeuvres. C'est ici le médecin vieux, fatigué, discret et dévoué qui est au premier plan.
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9503
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Louis-Ferdinand CÉLINE - Nord   Dim 28 Oct - 20:16

Tu vas finir par réussir à m'en faire lire un à force !^^

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Louis-Ferdinand CÉLINE - Nord   Lun 29 Oct - 1:51

Le Voyage !... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis-Ferdinand CÉLINE - Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Ferdinand CÉLINE - Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Ferdinand CÉLINE - L'Église
» Une merveille - Lettre à gaston Gallimard de Louis-Ferdinand Céline...
» CÉLINE Louis-Ferdinand
» Louis-Ferdinand CÉLINE - Casse-pipe
» Louis-Ferdinand CÉLINE - Féerie pour une autre fois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Auteurs francophones :: C-
Sauter vers: