AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Daniel Mark EPSTEIN - La Ballade de Bob Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Daniel Mark EPSTEIN - La Ballade de Bob Dylan   Mar 8 Mai - 17:30


Daniel Mark Epstein entretient avec Bob Dylan une relation particulière qui remonte à ce jour de 1963 où, âgé de quinze ans, il alla voir et entendre à Washington un jeune chanteur dont on commençait à parler - c'était après Elvis, c'était avant les Beatles. La marque indélébile laissée par ce concert est à l'origine de cet ouvrage.
Pour retracer le parcours de Robert Allen Zimmerman, Epstein a retenu quatre concerts auxquels il a assisté en 1963, 1974, 1997 et 2009, à partir desquels il retrace l'odyssée dylanienne - depuis l'émergence du jeune chanteur de folk jusqu'à la "tournée sans fin" du quasi-septuagénaire qui ne cesse de revisiter ses chansons, en passant par l'apogée de la rock star de la fin des années 60 et 70.
Évoquant autant le rayonnement de Dylan sur la culture contemporaine que sa vie privée mouvementée ou les contradictions parfois déroutantes de l'homme, Epstein livre un "portrait puzzle" de l'un des artistes les plus considérables du XXe siècle et propose, avec ce livre illustré de nombreux extraits de chansons (traduites en français), la meilleure biographie écrite à ce jour sur une légende vivante qui a pourtant inspiré plus d'un auteur.


Mon avis : Je me sens triste à la fin de cette lecture, et plein de tendresse pour monsieur Dylan. Ce que j'ai aimé avec cette biographie, qui constitue une très jolie fresque, c'est qu'elle positionne le lecteur en tant qu'observateur. Nous ne sommes pas vraiment aux côtés de Bob Dylan, mais aux côtés de l'auteur dans son observation du mythe à travers le temps. Nous voyageons dans le temps à ses côtés, donc, des années 60 aux années 70, 80, 90, 2000, nous assistons à l'évolution du poète et de l'artiste Dylan, à travers plusieurs contextes, sociaux, politiques, sentimentaux, familiaux, et tout ça de façon parfaitement objective, puisque même les aspects les moins agréables du musicien sont mis en évidence, quoi que souvent sur le compte de la jeunesse, de la fatigue, de l'usage de drogues pour tenir en tournée, sur le compte d'un succès phénoménale - plus intellectuel et culturel que commercial d'ailleurs - et de sa relation très houleuse (sorte de "je t'aime moi non plus" jamais vu) avec une certaine partie de son public et de la presse, dans le milieu des années 60 notamment, car ça n'est plus le cas aujourd'hui, Dylan étant plus que jamais attaché à son public, et réciproquement. Donc voilà, j'ai adoré, j'ai fait un beau voyage dans l'univers épique et poussiéreux de la musique (traditionnelle) américaine - découverte de plein d'artistes et de légendes oubliées - et de l'un de ses plus grands représentants, et j'en reviens ému et avec un plein d'affection encore plus grand pour le "vieillard" que j'ai eu la chance de voir deux fois en concert.
Avec une petite préférence pour la deuxième partie du livre, avec un Dylan entre 50 et 70 ans absolument adorable, attachant, toujours très créatif, impénétrable. Tout simplement génial.
Revenir en haut Aller en bas
 
Daniel Mark EPSTEIN - La Ballade de Bob Dylan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand Bob Dylan monte sur le Titanic
» Daniel Osborne (Oz)
» [VENDUE] Omega Speedmaster Mark II - ST145014 - télémètre - 1400€
» Rallye WRC de Pologne filmé au Canon EOS 5D Mark II et d'autres vidéos réflex
» Mark Harmon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Essais et autres :: Musique-
Sauter vers: