AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Neil GAIMAN - Neverwhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Neil GAIMAN - Neverwhere   Sam 18 Juin - 11:01


Une rue de Londres, un soir comme un autre. La jeune fille gît devant lui sur le trottoir, face contre terre, l'épaule ensanglantée. Richard la prend dans ses bras, elle est d'une légèreté surprenante. Et quand elle le supplie de ne pas l'emmener à l'hôpital, il a le sentiment de ne plus être maître de sa volonté. Dès le lendemain, elle disparaît et, pour Richard, tout dérape : sa fiancée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne la voient plus... Le monde à l'envers, en quelques sorte. Car il semblerait que Londres ait un envers, la " ville d'En Bas ", cité souterraine où vit un peuple d'une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant. Plus rien ne le retenant " là-haut ", Richard rejoint les profondeurs.

Avis : J'ai remarqué que Neil Gaiman ne figurait pas sur le site, alors je répare la chose en mettant le premier roman que j'ai lu il y a quelques années de cet auteur Anglais que j'aime beaucoup, et que je recommande à 100%. Original, plutôt inclassable dans le genre, un univers qui déborde d'imagination, des personnages très attachants, beaucoup d'humour, de rebondissements, des idées délirantes, des décors inquiétants et improbables, Neverwhere est un des livres fantastiques qui m'a le plus marqué, parce qu'il est en marge des romans fantastiques ou de fantasy classiques. Tous ceux à qui je l'ai fait lire ont été séduit et en on lu d'autres depuis. De la bonne marchandise, tapez dedans ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jaina
Eragon
Eragon
avatar

Messages : 1752
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 40
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Neil GAIMAN - Neverwhere   Sam 18 Juin - 11:52

En effet, il a l'air bien sympa ce livre, je note dans ma liste de futurs achats ;)
Revenir en haut Aller en bas
Nono
Admin
Admin
avatar

Messages : 9503
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 37
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Neil GAIMAN - Neverwhere   Dim 19 Juin - 18:44

fred a écrit:
J'ai remarqué que Neil Gaiman ne figurait pas sur le site

Ah oui ? http://www.marquetapage.free.fr/index.php?option=com_content&view=category&id=360:gaiman-neil&Itemid=29&layout=default

_________________
La Roue du temps tourne, les Eres se succèdent, laissant des souvenirs qui deviennent légendes. La légende se fond en mythe, et même le mythe est depuis longtemps oublié quand revient l'Ere qui lui a donné naissance.
(Robert Jordan)

La vie est une roue, son seul boulot c'est de tourner, et elle revient toujours à son point de départ.
(Stephen King)
Revenir en haut Aller en bas
http://marquetapage.one-forum.net
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Neil GAIMAN - Neverwhere   Dim 19 Juin - 18:52

Ah il me semblait bien que j'avais vu un commentaire sur Stardust !! du coup, je cherchais sur le forum SK si ce n'était pas là que tu avais laissé un commentaire ! pourtant j'ai cherché ! :pirat:
Edit : je ne trouve pas son nom pourtant, ni dans fantasy, ni dans fantastique... scratch
Edit 2 : ah si je viens de le voir ! je deviens fou c'est pas possible ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine
Roland
Roland
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Neil GAIMAN - Neverwhere   Lun 22 Oct - 18:56

Ça se lit à une vitesse folle et pourtant je n'en sors pas "conquise" même si ce fut une expérience originale. La lecture est agréable, j'ai bien rigolé (merci Richard), les personnages sont attachants (M. Croup et Vandemar sont géniaux), le décors loufoques et comme dit Fred, très improbables. J'ai particulièrement aimé le passage du "Fog" anglais, du pont pour aller au marché flottant et l'espèce de baraque dans laquelle on prend l'ascenseur pour descendre jusqu'au labyrinthe. Mais j'ai eu l'impression de rester à la surface du récit plutôt que d'y plonger. Certainement parce que l'auteur emploi un ton plein de légèreté. Du coup j'ai pris l'histoire comme une grande partie de rigolade et à aucun moment j'ai réussi à considérer l'histoire comme quelque chose de sérieux. C'est peut être voulu mais du coup je ne me suis pas impliquée dans ma lecture et j'en ressors pas assez rassasiée. Et j'aurais préféré que l'auteur développe plus certaines scènes et certains décors. Car finalement on passe d'une scène à une autre d'un battement de cil. Ça a finalement accentué ce côté "superficiel". Pourtant l’histoire à un début, une fin. Tous les détails servent le récit. Mais j'en ressors le ventre creux (enfin, la tête vide).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
fred
Myron Bolitar
Myron Bolitar
avatar

Messages : 1394
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Neil GAIMAN - Neverwhere   Lun 22 Oct - 21:13

Mélusine a écrit:
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Mélusine
Roland
Roland
avatar

Messages : 889
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Neil GAIMAN - Neverwhere   Mar 23 Oct - 19:10

Bon ouf ;)

Oui, il est globalement positif mais nuancé quand même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neil GAIMAN - Neverwhere   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neil GAIMAN - Neverwhere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neil Gaiman
» CORALINE de Neil Gaiman
» De Bons Présages de Terry Pratchett & Neil Gaiman
» Sandman de Neil Gaiman dévellopé en série tv et possiblement par Erik Kripke? (supernatural)
» American gods de Neil Gaiman produit par Tom Hanks pour Hbo: 6 saisons potentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marque ta page ! :: La Bibliothèque :: Fantastique / Horreur :: G-
Sauter vers: